• Legend de Marie Lu                          362 pages | Le livre de poche | 6,90 €

    June est un prodige. A quinze ans, elle fait partie de l’élite de son pays. Brillante et patriote, son avenir est assuré dans les hauts rangs de l’armée.

    Day est le criminel le plus recherché du territoire. Né dans les taudis qui enserrent la ville, il sévit depuis des années sans que les autorités parviennent à l’arrêter. Issus de deux mondes que tout oppose, ils n’ont aucune raison de se rencontrer... jusqu’au jour où le frère de June est assassiné.

    Persuadée que Day est responsable de ce crime, June se lance dans une traque sans merci. Mais est-elle prête à découvrir la vérité ?



    Ce que j'en ai pensé                    « Insaisissable [01] » de Tahereh Mafi

    Marie Lu, ou l'art de réaliser un sans faute.

    Et pour cause, j'ai été captivée par ses personnages, attractifs et bien travaillés, ainsi que par son univers recelant d'une ribambelle de détails incroyables et réalistes. Il est aisé de se mettre dans la peau des héros et de s'immerger dans ces pages. Certaines données militaires sont amenées, ici et là, et peuvent parfois perdre le lecteur inexpérimenté dans le domaine, mais l'environnement est suffisamment élaboré pour lui permettre de s'y fondre sans encombres.

    Certes, au début, on ne comprend pas trop où on met les pieds puisque l'auteur a pris le parti de nous lancer directement dans le coeur du sujet, mais passé ce léger inconfort, cela devient un réel plaisir de tourner les pages et d'avancer dans ce cadre alternatif.

    J'ai adoré Day, tout comme June. Quand l'un fait preuve de courage et de réflexion, l'autre fait preuve de détermination et d'intelligence. Leur personnalité est envisagée sous toutes les coutures et reste cohérente au fil des pages, ce qui ajoute du corps au récit. June a d'ailleurs un pouvoir d'analyse incroyable et on comprend sans peine sa manière de fonctionner, dès les premières lignes. Il en va d'ailleurs de même pour Day qui, derrière les apparences, semble avoir un grand coeur guidé par des valeurs élémentaires. 

    D'ordinaire, je ne suis pas très friande des points de vues alternés, mais je dois dire que j'ai particulièrement apprécié ce choix dans cette lecture. Le fait que l'auteur n'hésite pas a malmener ses personnages et a tuer certains d'entre eux ajoute également de la profondeur au texte, ce qui n'est pas négligeable. 

    J'ai eu un gros coup de coeur pour cette dystopie qui vaut vraiment le détour. Je regrette d'ailleurs de ne pas lui avoir accordé mon attention plus tôt. Si vous hésitiez encore, croyez moi, vous ne serez pas déçu du voyage. Et en cas contraire, n'hésitez pas à me faire part de votre avis, je serais ravie de pouvoir ainsi nuancer mon jugement. :)

     

    Les différents tomes de la saga

      

     


    votre commentaire
  • Traqué de Andrew Fukuda                362 pages | Michel Lafon (Poche) | 7 €

    Gene est l'un des derniers humains sur Terre. Son seul moyen de survie : se faire passer pour l'un de ses prédateurs. Ne pas rire, ne pas transpirer, ne pas montrer qu'il est un « homiféré ». Cela fait dix-sept ans qu'il se fond parmi ceux qui n'hésiteraient pas à le tuer s'ils découvraient sa véritable nature.

    Chaque décennie, le gouvernement organise un immense jeu où une poignée de privilégiés peuvent pister et dévorer les rares humains retenus en captivité pour l’événement. Sélectionné pour traquer les siens, Gene ne peut commettre le moindre faux pas. D'autant qu'une mystérieuse fille éveille en lui des sentiments qu'il n'a pas le droit d'avoir. Des sentiments qui pourraient le trahir.



    Ce que j'en ai pensé                    

    Selon moi, « Traqué [01] » est un livre un peu trop porté Jeunesse. L'histoire était pourtant intéressante, l'univers - dans son ensemble - plutôt cohérent et les péripéties assez attractives. Cependant, certains événements m'ont semblé trop prévisibles et l'auteur a parfois eu tendance à recourir à la facilité. 

    Andrew Fukuda partait pourtant d'un bon pied avec ses vampires remastérisés. Malheureusement, à trop vouloir en faire, il s'est détaché de ce qui pouvait être, à mon sens, une histoire plus prometteuse. D'autant plus lorsque l'on prend la peine de découvrir les particularités de ses personnages censés être effrayants mais qui, par quelques menus détails, en deviennent un tantinet risibles : ils se grattent les avant-bras pour rigoler, ils bavent sans retenue lorsqu'ils hument l'odeur d'un homiféré, etc. Ainsi, certaines idées auraient pu - selon moi - être négligées pour renforcer un écrit que j'ai tout de même su apprécier à sa juste valeur.

    D'autre part, j'ai beaucoup aimé le fait que le héro soit un garçon, avec une personnalité déroutante et une capacité d'adaptation remarquable : il sait se fondre dans la masse et s'adapter à son environnement en copiant ses prédateurs. Il ne néglige aucuns détails pour passer inaperçu, allant jusqu'à répéter, chaque matin, le même rituel dans l'espoir de survivre un jour de plus. De fait, on imagine sans peine le malaise qu'il peut ressentir et j'ai trouvé que cela donnait du cachet à l'histoire, la rendant plus authentique. Les termes imaginés par l'auteur (ex : homiféré) ont d'ailleurs joués un rôle tout aussi important puisqu'il était ainsi plus aisé de visualiser le décor et de lui trouver de la cohérence.

    Le seul bémol, comme dit plus haut : que cette lecture soit adressée a un public aussi jeune. Si l'auteur avait adapté sa plume à un public plus mature, je pense qu'il aurait pu séduire plus de lecteurs. Cela ne m'a toutefois pas empêché de lire le second tome que je vous présenterais sous peu dans un prochain article. 

     

    Les différents tomes de la saga

      

     


    votre commentaire
  • Ne me résiste pas de Tahereh Mafi 123 pages | Michel Lafon (Poche) | 7,95 €



    Juliette m’a échappé.
    J’ai échoué. 

    Elle me déteste.
    Je me déteste d’autant plus.

    Elle me détruit de l’intérieur.
    Je deviens fou.





    Ce que j'en ai pensé                    « Insaisissable [01] » de Tahereh Mafi

    J'ai beaucoup aimé ce hors série dédié à Warner. Le fait de pouvoir découvrir son point de vue et sa personnalité a été quelque chose de très positif. J'ai adoré voir le monde à travers son regard et comprendre un peu plus sa manière de fonctionner. 

    Son personnage est développer d'une manière assez riche. Ainsi, on imagine sans peine la difficulté d'être lui et d'assumer son quotidien fait de responsabilités, de sérieux, d'enjeux et parfois, de manipulations. Le besoin d'être respecté et obéit de ses troupes est souligné, mais les pensées qui parsèment ce récit permettent d'avoir un regard différent sur ce comportement et sur ce personnage qui, de prime abord, pourrait nous paraître antipathique et autoritaire. Ce récit lui donne un coté plus humain et on comprend mieux pourquoi il agit de telles manières, dans tels contextes.

    Je dirais aussi que « Ne me résiste pas » endosse une certaine dimension psychologique puisque, associé à « Ne me touche pas », il fait le parallèle entre deux personnages différents, ayant pourtant un parcours de vie assez similaire et étant confrontés aux mêmes démons intérieurs. La manière d'affronter ces derniers étant, quant à elle, bien distincte.

    Ce livre est pour moi dans la continuité du premier tome, c'est-à-dire qu'il est à la fois facile à aborder et à s'accaparer. L'auteur a un style qui me plaît beaucoup et Warner, qui me fascinait déjà dans le premier tome, n'a fait que me séduire davantage dans cet épisode annexe. Mon seul regret serait peut-être la longueur du roman. Warner aurait bien mérité quelques pages en plus tant il est attractif, mais ce n'est que mon avis.

     

    Les différents tomes de la saga

    Lecture en cours « Insaisissable [01] » de Tahereh Mafi « Insaisissable [01] » de Tahereh Mafi « Insaisissable [01] » de Tahereh Mafi

     


    votre commentaire
  • Nil de Lynne Matson                        456 pages | Pocket Jeunesse | 17,90 €

    Comment s’échapper d’une île qui n’existe pas ?

    Charley se réveille sur une île somptueuse qui ne figure sur aucune carte. Elle y survit tant bien que mal avant de rencontrer Thad, le leader du clan des humains présents sur Nil.

    Il lui apprend la vérité, glaçante : pour quitter cet enfer paradisiaque, il faut trouver une des portes qui apparaissent au hasard sur l’île …

    Il n’y en a qu’une par jour. Une seule personne peut l’emprunter. Pire encore, les adolescents n’ont qu’un an pour s’échapper. Sinon, c’est la mort.

    Le compte à rebours a déjà commencé…



    Ce que j'en ai pensé                    « Nil [01] » de Lynn Matson

    Au début, j'imaginais que « Nil » serait un mélange intéressant entre « Labyrinthe » de James Dashner et la série « Lost ». Il faut dire que le synopsis ne lésine pas lorsqu'il fait mention d'une île énigmatique et d'un besoin urgent d'en échapper, telle une promesse silencieuse d'action et d'aventure, c'est-à-dire les ingrédients adéquats pour en faire une bonne histoire. 

    Je m'attendais ainsi à découvrir un univers oppressant, à ressentir la crainte et la peur de nos protagonistes, à pouvoir palper la tension de leur décompte et à comprendre la raison de leur présence sur l'île. Malheureusement, l'auteur a préféré développer une romance excessive et peu crédible, au détriment d'un scénario plus palpitant, fait d'action et de rebondissements.

    Il y aurait eu, selon moi, mille et une façons de consolider cette histoire et de la rendre plus attractive, ne serait-ce qu'en développant davantage les mystères de l'île puisque cette dernière regorge d'un potentiel insuffisamment exploité. Certes, « Nil » n'est que le premier tome d'une trilogie, je suppose donc que l'auteur nous réserve quelques surprises pour la suite, mais je dois avouer que cette entrée en matière ne me poussera pas spécialement vers celle-ci. De fait, je me suis posé beaucoup de questions mais n'ai trouvé que peu - ou pas - de réponses, ce qui est assez regrettable en soi. J'ai également trouvé que l'auteur avait parfois recours à la facilité, puisque certaines situations m'ont parues évidentes et, par conséquence, sont tombées à plat au moment fatidique. La fin elle-même me semblait d'ailleurs relativement évidente, mais je ne m'attarderais pas sur celle-ci au risque d'en dire trop...

    Enfin, je dois dire que les personnages clés de l'histoire, à savoir Charley et Thad, ne m'ont pas particulièrement marquée. Une fois la dernière page tournée, il est assez facile de les oublier et de passer à autre chose. Je mentirais toutefois en affirmant que leur romance ne m'a pas touchée puisque mon petit coté fleur bleu s'est quelque fois laissé emporter par leur amour naissant... Jusqu'à l'overdose. 

    Comme dit un peu plus haut, je ne pense pas consacrer mon temps à la lecture du second tome, quant bien même je serais curieuse d'en savoir un peu plus sur « Nil » et ses mystères. La plume de Lynne Matson n'est tout simplement pas faite pour moi. 

     

    Les différents tomes de la saga

    Lecture en cours « Nil [01] » de Lynn Matson « Nil [01] » de Lynn Matson

     


    votre commentaire
  • Ne me touche pas de Tahereh Mafi    430 pages | Michel Lafon (Poche) | 7 €

    « Insaisissable [01] » de Tahereh MafiJE SUIS MAUDITE
    J’AI UN DON

    JE SUIS UN MONSTRE
    JE SUIS PLUS FORTE QU’UN HOMME

    MON TOUCHER EST MORTEL
    MON TOUCHER EST POUVOIR

    JE VEUX QU’IL ME TOUCHE
    IL NE DOIT PAS M’APPROCHER

    JE SUIS LEUR ARME
    JE ME VENGERAI

     

     

    Ce que j'en ai pensé                    « Insaisissable [01] » de Tahereh Mafi

    Je ne vais pas y aller par quatre chemins : ce bouquin m'a épatée. J'ai adoré la plume de l'auteur, son histoire, ses personnages, son univers, ses rebondissement. Tout. J'ai dévoré cette lecture. Les pages ont défilées sans même que je ne m'en rende compte et une fois la dernière page tournée, je n'ai eu qu'une envie : lire la suite de cette merveilleuse saga. 

    Je pense que, ce que j'ai préféré, c'est la manière dont l'auteur a élaboré son texte. Elle sème, ici et là, quelques répétitions. Elle rature quelques lignes, comme si nous nous accaparions réellement les pensées de Juliette et que certaines d'entres elles n'étaient pas pleinement assumées. Comme si, parfois, elle hésitait, se cramponnait à certaines idées, cherchait à en fuir d'autres. J'ai adoré ce style, parce que je m'y suis totalement retrouvée. J'ai beaucoup aimé Juliette et Adam, mais j'ai encore plus adoré le personnage de Warner qui a ce je-ne-sais-quoi de déconcertant, mais aussi de très attractif. J'ai d'ailleurs sauté de joie lorsque j'ai découvert qu'il existait un tome annexe qui lui était dédié !

    C'est une dystopie fraîche, qui s'éloigne un peu de tout ce que l'on peut trouver en ce moment. Certes, Tahereh Mafi aborde un domaine déjà vu, mais son approche est totalement différente et ça m'a beaucoup plu. Ce livre est pour moi un immense coup de coeur et je le recommande chaudement à quiconque hésiterait à franchir le cap. C'est une lecture facile et très agréable. On se laisse facilement submerger par l'environnement mis en place par l'auteur. D'autant plus qu'elle nous décrit des sentiments, des émotions crédibles et facilement imaginables. C'est un style très fluide, prenant, captivant. Vous l'aurez compris, je ne trouve rien à redire sur cette lecture. Foncez, tout simplement.

     

    Les différents tomes de la saga

    Lecture en cours « Insaisissable [01] » de Tahereh Mafi « Insaisissable [01] » de Tahereh Mafi « Insaisissable [01] » de Tahereh Mafi

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires