• Prélude « Animale, tambours dans la nuit » de DIXEN Victor

    Ayant bien apprécier les six premiers tomes, il était tout à fait naturel de continuer sur ma lancée en entamant les sept suivants et une chose est sûr, c'est que je n'ai fais qu'une bouchée de cette saga, malgré quelques petits détails/défauts que je qualifierais d'insignifiants. 

    On rentrouve, une fois de plus, les personnages que nous avions rencontrés dès le départ : Kazumi, Kanori, Ena et Kôta (ceux présents sur les couvertures). Je mentirais en disant que j'ai apprécié les quatres protagonistes puisque, dès les premiers tomes, il y en avait déjà deux qui me sortaient par les yeux (Kazumi et Ena), mais je dois avouer que je me suis peu à peu habituée à eux et les deux autres ont eu le don de réhaussé le niveau de l'histoire. Leurs caractères sont très différenciés, leurs comportements sont également très différents ce qui fait - selon moi - la force de l'histoire. On découvre petit à petit leur avancement, leurs décisions, leurs choix dans un monde qui n'est pas toujours doux et rose (sacré shôjo !). J'ai parfois un peu regretté le côté mou de certain(e)s d'entre eux/elles, leurs actions un peu... Comment dire ? Incompréhensibles, voir incohérentes. On s'injurie parfois de leurs actions, de leur façon de pensée, mais j'imagine que là était le but recherché.

    Je regrette un peu certains passages que j'ai trouvé particulièrement lents et d'autres qui, je trouve, étaient, au contraire, trop rapides. Les derniers tomes s'achèvent très rapidement, se clôturent peut-être même un peu trop facilement, mais une fois de plus, ce n'est ici que mon avis. Cela étant dit, la critique des premiers tomes s'est un peu estompée puisqu'au fil des pages, on s'habitue aux personnages et on parvient d'avantage à les différencier (bien que ça ne soit pas toujours évident). Les dessins, déjà très beaux, deviennent encore plus marqués, plus adultes au fur et à mesure que l'on se rapproche de la fin et j'ai adoré ça. Ca change des mangas un peu plus « brouillons » au niveau des détails.

    J'ajouterais également que, malgré mon enthousiasme envers cette histoire (parce que oui, lire 13 tomes en deux jours, c'est bel et bien de l'enthousiasme), je regrette un peu les dernières pages. J'ai trouvé le grand final un peu simpliste, si ce n'est même décevant. Tout se passe très vite, on ne sait pas vraiment où en sont les personnages ou bien mêmes ce qu'il advient d'eux... C'est une sorte de fin ouverte, qui laisse un peu place à l'imagination du lecteur et je dois dire que je n'aime pas vraiment ce genre de final. J'aime les choses concrètes, la fin achevée et qui ne laisse aucuns doutes sur la suite des évènements. Mis à part ça, je ne peux que vous conseiller cette saga que j'ai trouvé très mignonne malgré, je le redis encore une fois, le coté victimisé de certains personnages (comprendra qui pourra)... :-)

    Prélude « Animale, tambours dans la nuit » de DIXEN Victor

    « Comme elles » de Sakura Fujisue « Comme elles » de Sakura Fujisue « Comme elles » de Sakura Fujisue « Comme elles » de Sakura Fujisue « Comme elles » de Sakura Fujisue « Comme elles » de Sakura Fujisue

    « Comme elles » de Sakura Fujisue « Comme elles » de Sakura Fujisue « Comme elles » de Sakura Fujisue « Comme elles » de Sakura Fujisue « Comme elles » de Sakura Fujisue « Comme elles » de Sakura Fujisue « Comme elles » de Sakura Fujisue

    Prélude « Animale, tambours dans la nuit » de DIXEN Victor


    votre commentaire
  • « Comme elles » de Sakura Fujisue

    Prélude « Animale, tambours dans la nuit » de DIXEN Victor

    Voici déjà plusieurs mois que je ne m'étais plus tournée vers ce genre « littéraire » et je dois avouer que ça m'avait un peu manqué. Pour me remettre en scelle, j'ai choisi de m'orienter vers ce shôjo que je qualifierais de « traditionnel » où l'on peut aisément retrouver : les lycéennes, les lycéens (forcément), les histoires d'amour un peu compliquées (mais pas trop), celles qui le sont davantage (voir beaucoup plus) et les liens impliqués dans l'une et l'autre de ces histoires. A savoir que l'une des principales causes de ce choix ne fut autres que les dessins que je trouvais particulièrement bien réalisés, voir un peu plus adultes que les mangas que j'avais lus jusqu'alors. J'ai d'ailleurs trouvé ça plutôt agréable.

    Cependant - et oui, parce qu'il y a des défauts à ce récit - je peux dire qu'en six chapitres, il y a une chose que je peux dire sans me tromper : c'est que l'histoire est parfois dure à suivre. Il se passe beaucoup de choses, en très peu de temps. Beaucoup de personnages apparaissent et disparaissent, se mêlent à l'histoire et forment un joyeux méli-mélo où il est parfois difficile de se retrouver.

    Il y a d'ailleurs un second inconvénient à cette saga : les dessins, qui bien que joliment réalisés, n'aident parfois pas à différencier les personnages. Ils ont tous à peu près la même tête, le même visage, les mêmes consonances dans leurs prénoms et j'avoue m'être un peu perdue par endroits. Des pertes que j'ai heureusement su rattraper au fil des pages !  

    Je ne sais pas si c'est moi qui n'ai plus l'habitude ou si ce sont bel et bien les dessins qui m'ont portés défauts... Quoi qu'il en soit, je suis tout de même arrivée au sixième tome en comprenant la majeur partie du récit. Ca doit vouloir dire que mes sens ne sont pas si épuisés qu'il ne m'y paraissait. Tout ça pour dire que, malgré quelques défauts, l'histoire reste assez cohérente et fidèle à ce qu'on pourrait attendre de ce genre qu'est le shôjo. Quelques longueur par endroit, des personnages un peu victimisés par moment, mais sinon, cela reste une bonne découverte et il me tarde d'en connaître le dénouement.

    Prélude « Animale, tambours dans la nuit » de DIXEN Victor

    « Comme elles » de Sakura Fujisue « Comme elles » de Sakura Fujisue « Comme elles » de Sakura Fujisue « Comme elles » de Sakura Fujisue « Comme elles » de Sakura Fujisue « Comme elles » de Sakura Fujisue

    « Comme elles » de Sakura Fujisue « Comme elles » de Sakura Fujisue « Comme elles » de Sakura Fujisue « Comme elles » de Sakura Fujisue « Comme elles » de Sakura Fujisue « Comme elles » de Sakura Fujisue « Comme elles » de Sakura Fujisue

    Prélude « Animale, tambours dans la nuit » de DIXEN Victor


    2 commentaires
  • / ! \ Ne lisez pas le résumé si vous ne voulez pas être spoilé / ! \

    « Death Note : tome 6 » de Tsugumi Ohba & Takeshi Obata

    Challenge A&M

    Nombre de pages : 206   |   Edition : Kana   |   Collection : Dark

    « Death Note : tome 2 » de Tsugumi Ohba & Takeshi ObataChallenge A&M

    Inutile de tergiverser... Je viens tout juste d'achever la lecture de ce sixième tome et la seule chose que je serais en mesure de dire, c'est que je suis étonnement surprise. Je ne me souvenais pas d'un tel rythme soutenu dans l'histoire, d'une telle intelligence dans le scénario. Voici déjà six livres lus et j'ai toujours cette curiosité innasouvable qui me tord les entrailles. Certes, les auteurs nous communiquent des informations, mais jamais assez que pour nous blaser sur le sujet. Ce thème semble être inépuisable. L'imagination des auteurs elle-même ne semble pas connaître de fin. Ils arrivent toujours à nous surprendre, quoi qu'il arrive. Et bien que certaines questions semblent rencontrer des réponses, d'autres viennent rapidement prendre le relais. On n'est jamais totalement satisfait, on veut toujours connaître la suite. Il faut dire que la fin est assez brusque, traître. Elle donne envie de crier à l'injustice tant elle est nette et concise. Dans un moment plein de suspens, qui plus est... Je vous préviens d'avance, s'il vous arrive d'entamer ce tome, munissez vous du suivant ou vous ne parviendrez plus à dormir tant cette saga est addictive !

    Challenge A&M

    Challenge A&M


    votre commentaire
  • / ! \ Ne lisez pas le résumé si vous ne voulez pas être spoilé / ! \

    « Death Note : tome 5 » de Tsugumi Ohba & Takeshi Obata

    Challenge A&M

    Nombre de pages : 210   |   Edition : Kana   |   Collection : Dark

    « Death Note : tome 2 » de Tsugumi Ohba & Takeshi ObataChallenge A&M

    Je n'en reviens pas de constater à quelle vitesse je suis happée par l'histoire. Dès la première page amorcée, ce manga devient une bombe à retardement, prête à exploser à tout instant. L'enquête est toujours bien présente dans ce cinquième tome. Je dirais même qu'elle a prit une place considérable dans celui-ci. L, phénomène énigmatique, est plus présent que jamais. Il se dé-complexifie, tout en gardant une certaine part de mystère (et de fantaisie) qui me gagne. Kira, quant à lui, change peu à peu de comportement, ce qui ne fait que renforcer cet aspect de curiosité croissante. Qui est Kira ? Quant est-il de Misa ? Quel est le plan de Light ? L arrivera-t-il au bout de cette enquête ? Qu'est ce qui se cache derrière ces comportements et ces disparitions ? Beaucoup de questions font surface et entraînent le lecteur à la poursuite de sa propre enquête. De nouveaux personnages font leur apparition tandis que d'autres sont aux abonnés absents... Je regrette un peu d'ailleurs la disparition d'un personnage en particulier, mais je n'en dirais pas plus, au risque de vous dévoiler un information que je juge importante... Tout ça pour dire que j'ai hâte de démêler un peu toute cette histoire qui m'est réellement sortie de la tête après toutes ces années. J'ai l'impression que c'est un mal pour un bien puisque j'adore m'immerger complètement dans ce livre !

    Challenge A&M

    Challenge A&M


    votre commentaire
  • / ! \ Ne lisez pas le résumé si vous ne voulez pas être spoilé / ! \

    « Death Note : tome 4 » de Tsugumi Ohba & Takeshi Obata

    Challenge A&M

    Nombre de pages : 206   |   Edition : Kana   |   Collection : Dark

    « Death Note : tome 2 » de Tsugumi Ohba & Takeshi ObataChallenge A&M

    Un quatrième tome et un quatrième avis tout aussi élogieux que ses prédécesseur. J'ai l'impression que l'histoire commence à prendre une grande ampleur. Elle est poussée à l'extrême, je dirais même à son paradoxe. Je pense que les auteurs n'ont pas fini de nous torturer les méninges. Leur but n'est clairement pas de nous laisser nous reposer sur nos lauriers. L'investigation, quant à elle, sert surtout à nous prendre dans le tas, de nous faire réfléchir au même rythme que des enquêteurs, tout en nous confrontant au personnage principal. Les rebondissements ne cessent d'apparaître et de nous étonner. Toujours plus de suspens. Toujours plus de phénomènes étranges à décrypter et de pensées à suivre. Les raisonnements sont aussi de plus en plus complexes. Comment démêler le vrai du faux ? Comment faire la part des choses ? Mis à part ceci, je peux dire que j'ai beaucoup aimé les interventions des nouveaux personnages. Certains semblent plus intelligents qu'ils ne le sont, d'autres... inversement. Une certaine forme d'humour semble également prendre place au sein de pages du manga, ce qui rafraîchit pas mal entre deux raisonnements à assimiler. J'avoue, en plus, que ce genre d'humour (un peu jaune) à tendance à me plaire énormément. En espèrant que les auteurs continuent de me malmener avec le cinquième tome, tout en comblant cette part de curiosité qui m'accable depuis que j'ai recommencer cette saga... 

    Challenge A&M

    Challenge A&M


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique