• « Fucked up » de F.V. Estyer

    Fucked up de F.V. Estyer                           290 pages | Autoédité | 14 €

     

     

    Ash et Jev. Deux hommes élevés dans la violence.

    Deux êtres brisés. Deux âmes fusionnelles. Deux frères. Ils s'aiment. D'un amour interdit, d'un amour malsain. Ils s'aiment et se déchirent. Ils s'aiment à en crever. Mais, parfois, l'amour ne suffit pas. Parfois, l'amour peut nous bousiller. Parfois, l'unique manière d'échapper à cet amour... est la mort.

     

     

     

    Ce que j'en ai pensé                    « Fucked up » de F.V. Estyer

    Je ne sais plus ce qui m'a poussé vers cette lecture. Peut-être une simple suggestion internet après m'être procuré « Forbidden » de Tabitha Suzuma, puisque le thème est assez similaire (inceste) ? Peut-être la couverture, à la fois simple et esthétique, qui m'a tout de suite tapé dans l'oeil ? Ou bien encore peut-être encore est-ce dû au synopsis qui, bien qu'assez sombre, me semblait prometteur ? Mystère...

    Le fait est que j'ai entamé ce bouquin, non sans une certaine appréhension qui s'est malheureusement révélée justifiée.

    Pour cause : j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire et à atteindre la dernière page. J'ai dû étaler ma lecture sur plusieurs semaines pour en venir à bout, non sans peine. Et quelle déception... C'est long, rébarbatif, décevant. Je ne sais pas ce que j'attendais de ce roman, mais certainement pas quelque chose d'aussi redondant et répétitif, ce qui est assez dommage puisque la plume de l'auteur est - à contrario - agréable. Sauf que voilà : les personnages se matraquent de « Je t'aime ! », « Moi aussi, mais c'est mal... » en permanence, tout du long, et ça devient vite lassant.

    Alors oui, la quatrième de couverture et le thème abordé annonçaient déjà un peu la couleur, mais tout de même ! J'ai vraiment eu l'impression de faire du surplace. Pire : de faire des aller-retour, d'espérer une prise de conscience ou une évolution... qui n'est jamais venue. Là où la relation de Maya et Lochan, dans « Forbidden » paraissait presque mignonne et découlait d'une certaine logique, celle de Ash et Jev m'a plutôt fait l'effet de quelque chose de glauque et de purement malsain. Juste glauque et malsain. C'est une relation toxique ponctuée de souffrance, de drogue, de scarifications et de sexe (en plus de scènes BDSM d'une saleté crasse). Et l'alternance des époques n'apporte strictement rien - de mon point de vue - à leur relation ou à l'histoire, comme si c'était là seulement pour étayer un peu le texte et ajouter quelques pages supplémentaires.

    Vous l'aurez compris : « Fucked up » n'était clairement pas fait pour moi, même si je pense quand même laisser une seconde chance à l'auteur en me tournant vers un autre de ses romans, lorsque je me serais remise de celui-ci.

    Je recommanderais plutôt ce livre aux personnes curieuses, qui n'ont pas peur de l'effet yoyo, d'être face à un récit statique et confronté à une fin malheureuse et prévisible. 

     

    D'autres livres écrits par l'auteur

    « Fucked up » de F.V. Estyer « Fucked up » de F.V. Estyer « Fucked up » de F.V. Estyer « Fucked up » de F.V. Estyer « Fucked up » de F.V. Estyer


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :