• « Hors limites » de Katie McGarry.

    / ! \ Ne lisez ni l'avis, ni le résumé, si vous ne voulez pas être spoilé / ! \

     « Hors limites » de Lauren DeStefano.

    Challenge A&M

    Nombre de pages : 487   |   Edition : Harlequin   |   Collection : Darkiss

    « Hors limites » de Katie McGarry.Challenge A&M

    Dans le monde de la littérature, il y a deux choses que je n'apprécie pas. En premier lieu : les résumés qui dévoilent la quasi totalité de l'histoire. En second : les intrigues trop prévisibles. Maintenant que je vous ai communiqué cette information, imaginez ma tête lorsque j'ai constaté, au tiers de ma lecture, que ce livre regroupait ces deux inconvénients.

    Au début, je dois dire que j'étais plutôt emballée par cette lecture. L'auteur, Katie McGarry, nous mettais tout doucement en confiance (et en appétit) en nous présentant ses deux personnages principaux : Echo, artiste, nouvellement paria et particulièrement obéissante, et Noah, le bad boy du lycée, peu fréquentable et à la mauvaise réputation. Le contraste était flagrant, attirant. Les premières pages entamées, j'imaginais facilement l'évolution de chacun d'entre eux. Je voyais sans peine la distance qu'ils allaient parcourir ensemble. Peut-être trop clairement d'ailleurs, malheureusement.

    A vrai dire, je mentirais en disant que je n'ai pas aimé ce livre. La romance, bien que parfois bouffante, est assez jolie dans ses débuts. C'est beau, romantique, les sentiments se muent tout doucement en quelque chose de plus grand. On pousserait presque des petits " Oh ! " d'exaltation lorsque nos deux protagonistes se retrouvent enfin réunis. On leur donnerait même quelques baffes pour leur ouvrir les yeux, si on le pouvait. Et puis c'est la dégringolade. Les surnoms mielleux et niais s'enchaînent, se suivent à la trace et finissent par écoeurer le lecteur. Il y a trop de " ma sirène ", de " baby ",  de " ma nymphe ", etc. que pour être plausiblement adorable. Quant au vocabulaire sélectionné... Je ne l'ai pas trouvé très florissant ! On passe d'une grossièreté à une autre, et une autre, et une autre... Rien que pour cela, je serais tentée de lui retirer des points. Quel besoin d'être aussi vulgaire ? Ca entache la lecture et aide d'avantage au décrochage. Et l'histoire ne relève pas beaucoup le niveau... En plus d'être prévisible, elle ne nous emporte pas bien loin. Les décisions sont hâtives, les passages relativement lents et les actions pas très réfléchies par moment.

    La fin, quant elle, ne m'a pas du tout convaincue. Je l'ai trouvé bâclée, achevée à la hâte comme si l'auteur avait été pressé par le temps. Je n'ai pas eu la larme à l'oeil, pas éprouvé de regrets, pas poussés de cris de joie ou sautiller sur place en l'apprenant.
    Non, je suis restée de marbre. Impassible. Meurtrie. Déçue d'en rester là et d'avoir perdu mon temps avec une lecture qui, au final, me fait mal au coeur d'être ainsi achevée. Le contenu était pourtant prometteur, l'histoire intéressante, mais le rendu pas suffisamment travaillé à mon goût. Le passé des deux héros auraient pourtant donné quelque chose d'intéressant, dans un autre contexte. Heureusement, les thérapies ont apportées un petit plus au roman. La psychologue m'a particulièrement plu, avec son comportement si imprévisible et ses décisions surprenantes. J'ai l'impression que c'était elle qui détenait le rôle principal. Elle, qui fut suffisamment travaillée que pour me donner envie de continuer ma lecture et je regrette un peu de ne pas avoir su l'apprécier autant que les autres lecteurs. Beaucoup semblait pourtant l'avoir adoré. Peut-être ne suis-je pas assez fleur bleue ?

    Challenge A&M


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 13 Septembre 2012 à 20:23

    Beurk deux inconvénients de lecture pour moi aussi ! "ma nymphe" "ma sirène" hahaha, pas pour moi ça. Une chronique super pour bien montrer ce qui se cache dans ce livre vers lequel on pourrait vite être attiré ! De mon côté, j'ai lu un livre à la romance très prévisible et pleine de clichés et j'ai qd mm adoré, alors bon, on ne sait jamais non plus !

    2
    Jeudi 13 Septembre 2012 à 20:28

    L'histoire est pas mal en elle-même, mais elle va vraiment pas loin et je trouve ça dommage. J'aurais préféré moins de grossièretés et de surnoms, et un peu plus de travail. Un contexte plus élaboré et moins de romance, que diable ! L'amour, c'est bien, mais pas aussi cliché.  :(

    [HS : je te réponds demain.]

    3
    Dimanche 16 Septembre 2012 à 14:56

    Le livre continue tout de même à m'attirer, même si on comprends pourquoi tu n'as pas trop aimé et que tu as fini par être écoeurée (les surnoms sont peut être un peu poussés... faut voir ce que cela donne dans le texte je pense) mais je suis rassurée de ne pas avoir lu la 4ème de couverture !

    4
    Lundi 17 Septembre 2012 à 11:47

    Je trouve que c'est l'inconvénient des éditions Harlequin... D'habitude je les fuis comme la peste, ils sont de toute manière tous interchangeables au niveau de l'intrigue. Sauf que j'ai lu un roman de Gena Showalter (black listed) en VO qui m'a beaucoup plu... or en France ils paraissent chez Harlequin, donc soit je continue en anglais, soit je passe chez Harlequin. Mais j'ai un peu peur, j'ai déjà comparé des VO et des VF harlequin, la traduction française est souvent bien plus fleur bleue et sirupeuse que la VO.

     Parce que parfois, quand je vois le catalogue sfff de chez harlequin, même si ça reste de la romance, je me dis que peut être je loupe un truc sympa dans la masse.

    (bon A priori celui-ci n'en fait pas partie ^^)

    5
    Dimanche 7 Octobre 2012 à 18:18

    Clairdelune > a vrai dire, les "mon amour" ou "mon coeur" ne me dérangent pas vraiment mais les "mon bébé", je les ai en horreur ! D'avantage quand l'auteur en abuse. Puis l'histoire n'est vraiment pas travaillée, selon moi. Il manquait quelque chose. Dommage, comme on dit !

    Babybrarian > j'ai déjà lu des Darkiss que j'ai trouvé bien meilleur, si tu veux mon avis. Et ils restent Harlequin pour autant ! Inside out, entre autre, qu'ils ont décidés d'arrêter de traduire (Bouh... Criminels !!!). Je n'ai jamais tenté la VO mais peut-être serait-il temps. Beaucoup semble préférer les VO que les VF, de toute façon... :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :