• « Fruits basket T01 à 03 » de Natsuki Takaya

    Challenge A&M

    Nombre de pages : 180 ~ 190   |   Editeur : Delcourt   |   Collection : Sakaru

    AccueilChallenge A&M

    Mon avis :

    Ah, les mangas... Ca faisait des siècles que je n'en avais plus lus. Il y a quelques années, bon nombre d'entre eux étaient pourtant passés entre mes mains : Death note, Fruits basket, Naruto, Chobits, Full metal alchemist, Nana et bien d'autres encore. J'étais une vraie mordue, mais avec le temps, j'ai perdu cette passion et je me suis plutôt tournée vers les romans, vers l'écrit plutôt que le dessin. Jusqu'à hier... Vous l'aviez sans doute remarqué, mais j'ai pour objectif, pour le Big Challenge 2012 du site Livr@ddict, de lire ou/et de relire certains mangas dont notamment Fruits Basket. J'avais encore un vague souvenir de l'histoire et de l'intrigue, mais pas suffisamment que pour en faire une chronique constructive. J'ai donc décidé de les relire pour vous faire part, à chaud, de mon impression. D'être la plus précise possible pour, peut-être, vous donner envie de sauter le pas et de découvrir ce manga. La surprise du chef, c'est que je ne me suis pas contentée d'un seul tome. J'en ai attaqué trois pour pouvoir vous en dire d'avantage sur l'histoire.

    Et bien, et bien... J'avoue avoir eu un peu de mal à me remettre dans le bain. Je ne me souvenais même plus du sens de lecture ! Certes, le livre se commence bel et bien par la fin, de la droite vers la gauche - ça, je m'en souvenais - mais j'étais incapable de me rappeler le sens des cases. De bas, en haut ? De gauche à droite ? De droite à gauche ? Après quelques prises de tête et d'incompréhension, je me suis glissée dans la peau de mon ancienne moi et j'ai repris le rythme que je me connaissais autrefois. J'ai expédié cette lecture plus vite que je ne m'en serais cru capable. Une journée, trois tomes, une intrigue qui avance à petits pas. L'un des avantages du manga, c'est sa vitesse. Ca se lit vite, c'est compréhensible. Si on ne se souvient pas d'un nom, les dessins sont là pour nous recentrer. C'est dur de s'y perdre, de ne plu s'y retrouver. Et puis c'est drôle, rafraîchissant. J'ai vraiment passé un très bon moment, malgré quelques petites longueurs.

    A vrai dire, sur trois tomes, je n'ai pas eu l'impression d'avancer beaucoup. Des anecdotes, des détails, des petites choses sans importance. Des situations comiques, certes, mais qui ne nous en apprennent pas beaucoup plus sur l'histoire. De nouveaux personnages qui viennent et qui partent; Qui passent en coup de vent avant de disparaître complètement pour ne survenir que 100 pages plus loin, encore une fois tellement rapidement qu'on n'y comprend pas grand chose. L'histoire se centre sur un point de vue, puis sur un autre. On parle de Tohru, puis les pensées de Kyô nous sont adressées. Je n'ai pas aimé le personnage de Tohru. Je l'ai détesté dès les premières pages. Elle a beau sembler forte, courageuse, déterminée, elle n'en est pas moins extrêmement naïve. La jeune vierge effarouchée qui rougit quand elle parle à un garçon au physique agréable, qui agit comme une femme alors qu'elle a des attitudes typiquement enfantines. J'ai toujours détesté ces clichés asiatiques. La fille idiote mais courageuse, le type bagarreur au grand coeur, le garçon agréable mais torturé. Il y a tellement de clichés que c'en est déconcertant. Ce sont des personnages types que je n'avais plus l'habitude de voir dans de véritables romans.

    Ce détail mit de coté et les longueurs écartées, l'histoire n'en reste pas moins originale. Le concept des personnages maudits est extrêmement intéressant. La meilleure amie de Tohru, capable de lire/d'envoyer des ondes est amusant. L'attitude de Kyô, frustré en permanence, m'a fait mourir de rire. Yuki, garçon androgyne, m'a plus que séduite. Au final, malgré quelques faiblesses, le manga fut accrocheur. On a envie de lire, de découvrir, d'en savoir plus. Le premier tome achevé, je m'empressais de lire le second. Le deuxième tome terminé, je courrais chercher le troisième. Et le dernier en ma possession refermé, je soupirais. Déjà fini ? Non... Pas déjà ?! Et si. Terminé les aventures de Fruits basket. Il me faudra attendre avant de connaître la suite. Ma seule espérance, c'est que l'histoire avance un peu plus, que le lecteur ne reste pas dans cet état de doute et de questionnements. Il n'y a rien de plus agaçant que d'être arrêté en plein suspens, en pleine intrigue. De devoir stopper sa lecture alors qu'on est enfin pris dans l'histoire... M'enfin, plus qu'une vingtaine de tome, et je saurais le fin mot de l'histoire !

    Challenge A&M

    http://img825.imageshack.us/img825/8153/bigchallenge.png

    Challenge A&M


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    bela99 Profil de bela99
    Lundi 28 Mai 2012 à 16:37

    salu esque tu sais plus d'info sur fruit basket si oui tu peut me le dire stp

    biz

    2
    Lundi 28 Mai 2012 à 18:07

    Je veux bien t'en donner, mais que veux-tu savoir exactement ? Voici déjà quelques données pour patienter :

    Le manga comporte 23 tomes, soit 136 chapitres et est sortis aux éditions Delcourt/Akata. De plus, il existe un anime centré sur les 6 premiers tomes et qui comporte 26 épisodes.

    J'espère t'avoir aidé suffisamment sinon n'hésite pas à me poser d'autres questions.

    Bonne journée et merci de ta visite. :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :