• « Bleu cauchemar : tome 2 » de Laurie Faria Stolarz.

    Challenge A&M

    Nombre de pages : 299   |   Editeur : Albin Michel   |   Collection : Wiz

    Challenge A&M

    Un an s'est écoulé depuis les évènements qui ont bouleversés la petite vie de Lucy. Le coupable qui tyrannisait Drea est en prison et la vie reprend son cours. Tout semble aller pour le mieux. Tout, sauf les rêves, ou plutôt les cauchemars. Après les fuites nocturnes, notre héroïne se retrouve avec un nouveau mal, les nausées. Celles-ci se font présentes, oppressantes. Elles sont présages d'une nouvelle situation, non seulement embarrassante, mais aussi dramatique si elle ne découvre pas ce que cela signifie. Puis, il y a ces lettres, ces menaces qui la hantent et qui la rattrapent petit à petit. Et il y a Jacob... Qui est-il ? Pourquoi est-il là ? Peut-elle se fier à lui ou bien, doit-elle plutôt s'en méfier ? Là est toute la question.

    Laurie Faria Stolarz n'a pas perdu de sa verve ou de son imagination dans ce second tome où l'intrigue et les suspens sont, bien entendus, encore au rendez-vous. Certes, j'ai eu un peu plus de mal à me lancer dans ce deuxième livres, mais je n'en suis pas moins surprise par la tournure que l'histoire à prise et, une fois plongée dedans, je n'ai pu m'en détacher avant la dernière page et la dernière ligne entamée. Les passages nous rappelant le passé de Lucy, son présent ou son futur sont tout simplement bien ficelés et les liens entre chaque personnages sont omniprésents. A chaque instants, on découvre une nouvelles situation. On en apprend un peu plus sur certains personnages.  On se surprend à en vouloir d'avantage. Qui est Jacob ? Pourquoi Drea est-elle si différente ? Qui est le coupable ? Et bien, vous allez être surpris. Les questions sont permanentes. Tout le monde peut-être coupable et ceux qui semblent l'être ne le sont pas forcément. C'est un vrai casse-tête. Un jeu incessant entre le lecteur et sa lecture (ahah) !

    Challenge A&M

    « Bleu cauchemar : tome 1 » de Laurie Faria Stolarz. « Bleu cauchemar : tome 1 » de Laurie Faria Stolarz. « Bleu cauchemar : tome 1 » de Laurie Faria Stolarz. « Bleu cauchemar : tome 1 » de Laurie Faria Stolarz. « Bleu cauchemar : tome 1 » de Laurie Faria Stolarz.

    Challenge A&M


    votre commentaire
  • « Bleu cauchemar : tome 3 » de Laurie Faria Stolarz.

    Challenge A&M
     Nombre de pages : 300   |   Editeur : Albin Michel     Collection : Wiz

    Accueil

    Challenge A&M

    Ce troisième tome nous plonge, encore une fois, dans la vie de notre héroïne, Lucy. Deux années se sont écoulées depuis l'affaire Drea et ces vacances improvisées au bord de la plage. Tout semble être au rendez-vous pour passer de bons moments : les amis, la mer, le soleil et... Clara. Cette fille qui sort tout droit  d'on ne sait où et qui commence à hanter les rêves de notre chère amie atteinte de prémonitions, Lucy. Sauf que là, c'est différent. Elle rêve de cette inconnue. Elle la voit mourir. Elle a cette impression de froid et de mort dès qu'elle est en sa présence, dès qu'elle la touche. Mais c'est différent, elle le sait. Elle le sent. Même son nez ne cesse de lui rappeler que le temps lui est compté pour connaître le fin mot de l'histoire. Elle doit sauver cette fille, quitte à mettre sa rancoeur et ses vacances de coté. C'est son devoir. Pis, c'est son travail.

    Ma première conclusion n'est autre que celle-ci : ce livre n'est pas le meilleur des trois dans sa composition. Loin de là. Je l'ai trouvé beaucoup plus prévisible dans la majeur partie des pages. Aucune surprise lors du dévoilement des nouvelles péripéties. On connaît le mode de fonctionnement, après deux bouquins. On commence à comprendre comment réagissent les personnages. On découvre leur manière de penser, cela va de soit. Néanmoins, je ne peux nier l'évidence, la fin est sommes toute la meilleure des trois. C'est une véritable explosion de suspens. Une fin qui nous laisse sur notre faim, qui se termine en beauté et qui nous pousse à en vouloir davantage. Les premières pages étaient, certes, un peu  décevantes dans l'ensemble, mais il n'en est aucunement de même pour la dernière partie qui est on ne peut plus surprenante.

    Challenge A&M

    « Bleu cauchemar : tome 1 » de Laurie Faria Stolarz. « Bleu cauchemar : tome 1 » de Laurie Faria Stolarz. « Bleu cauchemar : tome 1 » de Laurie Faria Stolarz. « Bleu cauchemar : tome 1 » de Laurie Faria Stolarz. « Bleu cauchemar : tome 1 » de Laurie Faria Stolarz.

    Challenge A&M


    3 commentaires
  • « Elixir : tome 1 » d'Hilary Duff

    Prélude « Animale, tambours dans la nuit » de DIXEN Victor

    Qui aurait pu penser qu’Hilary Duff, cette actrice connue pour son rôle de Lizzie Mc Guire dans la série du même nom, se dévoilerait en tant qu’écrivain ? C’est surprenant ! Certes, le résumé nous trompe un peu sur certains points, notamment sur le moment où Cléa découvre une personne étrangère sur ses photos. Cependant, cela ne gâche en rien le plaisir de lire et de découvrir ce petit monde qu’elle nous fait découvrir.

    A la fois fictif est réel, on ne peut s’empêcher de se mettre a la place de Cléa, cette jeune fille issue d’une famille aisée qui échangerait volontiers sa place avec n’importe qui. Les paparazzis et leurs photos embarrassantes, ce n’est pas du tout sa tasse de thé, contrairement à sa meilleure amie Rayna qui se prête volontiers au jeu. Non, ce qui plaît à notre héroïne, c’est la photographie. Son premier appareil photo, c’est son père qui le lui avait offert alors qu’elle n’était qu’une enfant et ce petit loisir lui est rapidement apparu comme une véritable passion. Et quelle passion ! Le jour où elle découvre sur ses photos, le visage d’un homme qu’elle n’a jamais vu, des rêves étranges commence à se former dans son esprit. Des rêves où Cléa devient Olivia, Catherine, Anneline et Délia, à différentes époques. Mais quel secret se cache donc dans ces rêves ? Et surtout, qui est ce mystérieux garçon qui apparaît sur ses photographies ?

    Ce livre est très impressionnant. Le nom d’une célébrité en première page laisserait à penser qu’il ne l’est pas où que l’actrice chercherait juste à se lancer dans un autre domaine pour se faire de l’argent, mais que nenni ! En plus d’être merveilleusement écrit, ce livre nous plonge dans un monde irréel où la magie peut et semble exister. Le style d’écriture nous envoute, nous gagne au plus profond et nous emporte littéralement. Moi-même je l'ai étée par l’intrigue, son déroulement, les explications, les réponses et la découverte de cet univers impressionnant. Je suis vraiment conquise et j'attends l'apparition d'un second tome avec impatience !

    « Avec lui, je me sentais rassurée, heureuse et à l'aise. C'était comme porter un pyjama en pilou, boire un chocolat chaud, serrer un ours en peluche et regarder le DVD de ma comédie préférée. Il me donnait l'impression d'être à la maison. »

    Prélude « Animale, tambours dans la nuit » de DIXEN Victor

    « Elixir : tome 1 » d'Hilary Duff « Elixir : tome 1 » d'Hilary Duff « Elixir : tome 1 » d'Hilary Duff

    Prélude « Animale, tambours dans la nuit » de DIXEN Victor


    8 commentaires
  • « Evernight : tome 1 » de Claudia Gray.

    Accueil
    Nombre de pages : 306 | Editeur : Pocket | Collection : Jeunesse

    Accueil

    J'attendais beaucoup de ce livre, notamment pour sa couverture très attrayante. Je m'y voyais déjà, dévorant cette lecture et faisant défiler les pages à vive allure. Grave erreur ! Cette lecture est devenue très rapidement un véritable fardeau. Pire : un calvaire. Le style d'écriture s'est avéré plus que décevant, pompant par moment. J'ai perdu le fil, je me suis perdue dans cette lecture qui n'en finissait plus. Je suis du genre têtue, j'ai donc voulu terminer ce livre. L'histoire, en plus d'être banale, n'a rien de comparable à Roméo & Juliette, si ce n'est son coté "amour impossible" entre notre héroïne : Bianca et ce que l'auteur nous présente comme étant son âme soeur.

    Je vous plante le décor : un château, une fille, deux garçons. Un est l'amour de sa vie, l'autre va rapidement déchanté. Plus une petite histoire de vampires et un amour impossible qu'on essaie quand même de faire fonctionner... Un livre comme il y en a tant, qui nous laisse dans le flou dans un premier temps et qui nous retourne complètement le cerveau dans la seconde partie. Et des révélations, en veux-tu ? En voilà ! Ca n'en fini plus. Tout s'enchaîne à une telle vitesse que ce n'est même pas amusant. Je n'ai pris aucun plaisir à lire ce livre. Je me suis ennuyée. J'ai été déçue. J'ai souffert de voir une fille aussi cruche pour héroïne. Car oui, il faut l'avouer, Bianca ne brille pas d'intelligence. La majeur partie du livre se résume à ses pensées d'adolescente qui ne rêve que d'une chose : être aimée du type que tout le monde déteste. Je dois cependant avouer que l'histoire en elle-même avait beaucoup de potentiel, l'idée aurait pu être intéressante si elle avait été exploitée différemment, elle aurait pu avoir plus de profondeur... C'est dommage.

    En résumé : Je n'ai tout simplement pas adhéré au style de l'auteur, à sa manie de se répéter et son manque d'imagination d'où l'exploitation d'autant de clichés. Je lirais le second tome (car où, c'est encore une "saga") plus par curiosité que par appréciation tant j'ai peiné à le terminer...

    Accueil

    Evernight      |      Evernight 2       |       Hourglass       |       Afterlife

    « Evernight : tome 1 » de Claudia Gray.Accueil


    2 commentaires
  • « Forgotten » de Cat Patrick.

    Accueil

    Nombre de pages : 304 | Editeur : La Martinière | Collection : Jeunesse

    AccueilAccueil

    La première chose que je peux vous dire à propos de cette lecture, c'est qu'elle porte idéalement son nom : Forgotten (qui veut dire « oublier »). C'est une rengaine, une perpétuellement répétition dans la vie de notre personnage principale qui, vous l'aurez compris, repart à zéro tous les matins, sa mémoire se formate, s'efface et oublie les évènements passés pour les troquer contre de nouveaux souvenirs futurs. Des choses qu'elle n'a pas encore dites, pas encore vues, mais qui s'imposent à elle lorsque ses yeux se ferment et qu'elle se met à rêver. Le plus difficile pour cette adolescente, c'est d'affronter chaque jours comme si c'était le premier, sans avoir le moindre souvenir du jour précédent, tout en sachant ce qu'il adviendra le suivant. Pour avoir un semblant de vie normale, des acquis sur ce qui fait sa vie, Lili écrit des mémos. Elle couche sur le papier ses sentiments vis à vis des gens, des situations, des évènements, tout ce qui lui semble important et qu'elle voudrait garder... Une petite part d'humanité qui la relie au reste du monde. Sans ses notes, Lili oublierait tout, jusqu'à ce garçon. Celui aux baskets chocolats. Celui qui, peu à peu, va bouleverser son existence. Luke. Luke Henry.

    Tout d'abord, sachez que ce livre se lit très, très, très rapidement. L'auteur à fait preuve d'une certaine simplicité pour nous faire découvrir son bouquin et l'histoire à beau être originale, complète, intéressante, etc. l'écriture n'en reste pas moins relativement basique. Je ne dis pas que le livre n'est pas agréable, bien au contraire, mais plutôt que le style de l'auteur m'a semblé un peu déconcertant. J’ai l'impression que le public visé n'était pas celui que l'auteur espérait toucher. Mis à part cela, j'ai trouvé l'histoire assez originale avec ses qualités et ses défauts. Parmi ceux-ci : la fin qui, elle aussi, m'a parue quelque peu déconcertante. Quelques lignes rédigée de la main de Lili, quelques mots pour nous expliquer en gros, ce qui pourrait éventuellement advenir. Une fin vague, avortée, qui laisse sur sa faim. Certes, elle permet d'imaginer une suite, mais personnellement, je n'ai pas apprécié l'idée. Entre l'histoire d'amour que j'ai trouvé trop présente, l'écriture basique de l'auteur, les répétitions à chaque pages, je peux dire sans crainte que j'ai été déçue. Ce qui m'intrigue, en revanche, c'est que malgré tout, je voulais découvrir la suite.

    Qu'adviendra-t-il de Lily ? Est-ce que Jamie, sa meilleure amie, sera sujette à ce qu'elle à vu ? Luke est-il réellement celui qu'on croit ? Quel est ce souvenir étrange qui hante notre héroïne ? Les questions se succèdent peu à peu et déclenchent en nous une âme d'investigateur. On veut savoir, avoir des réponses pour pouvoir mettre un terme à cette lecture. Connaître le débouché de cette histoire. Pourquoi Lily souffre-t-elle d'amnésie ? Est-ce que cela s'arrêtera-t-il un jour ? Beaucoup de choses nous obsèdent. C'est perturbant de savoir qu'un livre peut avoir autant d'impacte sur un être humain. Pendant plusieurs heures, on dépend de cette lecture. On veut en venir à bout avant de passer à autre chose. Comme un besoin vital. Quelque chose de naturel. Je pense que c'est cette petite chose qui à racheté Forgotten à mes yeux, cette dépendance que l'auteur a su m'apporter malgré mes nombreuses réticences face aux plusieurs points négatifs.

    Accueil


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique