• « Bal de givre à New York » de Fabrice Colin.

    « Bal de givre à New York » de Fabrice Colin.

    Challenge A&M

    Nombre de pages : 293   |   Editeur : Albin Michel   |   Collection : Wiz

    Challenge A&M

    Je n'ai vraiment pas le courage de faire un quelconque résumé personnel sur cette histoire car j'ai réellement été très déçue par son déroulement. Dès le départ, on nous donne une fausse image du roman. Le résumé prétend qu'elle n'a aucuns souvenirs, si ce n'est son prénom, hors elle se souvient de bon nombre de choses comme le nom de l'homme qui s'occupe d'elle, le lieu où se trouve sa maison, etc. De plus, Anna est un personnage assez niais, voir presque cruche. On a beau la mettre en garde, elle fonce tête baissée sans se poser plus de questions. Autre point négatif : l'histoire d'amour. Elle est, selon moi, beaucoup trop présente et le personnage de Winter est beaucoup trop parfait, improbable et effrayant. Ce livre sent la romance à plein nez, l’histoire s'étale tellement qu'elle donne l'impression de ne pas avancer dans la lecture. Le seul personnage qui me semblait un brin intéressant n'était pratiquement pas présent et, lorsqu'il l'était, ce n'était que dans de brèves apparitions. Je dois néanmoins avouer que l'histoire prend une tournure assez intéressante vers la fin. Les dernières pages m'ont tout simplement hypnotisée.  J'étais envoûtée et le final a tout simplement été renversant ! Je ne m'attendais pas à une fin telle que celle ci. Cependant, j'ai trouvé qu'elle fut trop rapidement expédiée. Cinq pages, tout au plus. Comme si l'auteur s'était dépêché d'en finir avec son livre à tel point qu'il semble bâclé, inachevé.

    A vrai dire, l'histoire n'est pas mauvaise. La trame en elle-même est très intéressante, mais la réalisation donne assez mal. L'auteur aurait pu exploiter son sujet de manière plus fantastique encore. Peut-être aurait-il dût couper court à certains passages (comme ceux où elle se languit littéralement d'un homme qu'elle connaît à peine) et parler d'avantage du Masque, peut-être en le faisant intervenir plus souvent et en lui donnant une plus grande importance. C'est cela qui est vraiment dommage... En résumé : je ne conseillerais pas ce livre, bien que la fin fût intéressante, pour la simple et bonne raison qu'il traîne en longueur et qu'il m’a très rapidement découragée. Maintenant, libre à vous de vous faire votre propre opinion !

    Challenge A&M


  • Commentaires

    1
    Liliannae
    Dimanche 13 Janvier 2013 à 18:18
    Moi j ai vraiment aimer ce livre et je ne te comprend pas ,l histoire avec winter en revanche est une morale.
    2
    Vendredi 18 Janvier 2013 à 00:04

    Les avis divergent beaucoup sur cette histoire. Soit elle est trop évidente, soit très surprenante. Personnellement, je n'ai rien contre elle. L'approche était bonne et j'aurai pu d'avantage l'apprécier si les personnages avaient été un peu plus travaillés et le décor moins... Evident ? Je ne sais pas trop. :-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :